Historique

La SARL VIOLAN est une entreprise familiale qui existe depuis 1840 et se transmet de génération en génération.

 

Violan peinture entreprise historique du bâtiment

Chaque  génération  a amené sa pierre à l’édifice en apportant de nouvelles innovations, avec toujours le même objectif : l’exigence de la qualité.  

Le gérant actuel David Violan représente la 5ème génération. Passionné, ambitieux et ayant le goût du challenge, il est surtout conscient de l’héritage que représente la  SARL VIOLAN.

Après avoir longtemps appris au côté de son père, il a repris l’entreprise  le 01/07/2014 avec pour ambition plus d’innovation pour un travail de qualité, dans le respect des délais.

Avec plus de 10 000 clients depuis la création de l'entreprise, 200m² de bureaux modernes à Montpellier et une équipe solide de 15 salariés à plein temps, la SARL Violan est armée pour continuer à défier le temps !

Violan, l’entreprise artisanale qui évolue au fil du siècle

Midi libre - 22-05-2017

Violan - Père et fils

Spécialisée dans la peinture et les sols souples, elle est l’une des plus vieilles structures encore en activité dans la région montpelliéraine. Récit.

Elle a pour porte-éten-dard son point de départ : 1840.

C’est cette année-là, en effet, que l’entreprise Violan (qui portait alors un autre nom) était créée. « Par nos arrières grands-oncles Pascou- Serrou. Elle était alors spécialisée dans le marché des particuliers et dans la décoration d’intérieure », racontent Daniel et David (le père et le fils) Violan.

D’abord installée dans le Vaucluse, elle a été ensuite transférée à Montpellier par Henri Violan, le père de Daniel, dans la zone Garosud. L’importance des gros marchés Comme l’histoire de l’entreprise est étroitement liée à la famille, c’est tout naturellement que ce dernier en reprend les rênes en 1994, avant de les céder il y a trois ans à son fils David. Aujourd’hui, Violan compte treize salariés (une trentaine même durant la saison estivale) et réalise un chiffre d’affaires d’1,5 M€.

Un volume d’activités qui a même triplé depuis trois ans, à la faveur d’un élargissement des compétences. « Alors que mon père et mongrand-père travaillaient sur tout sur des marchés de particuliers, j’ai décidé de m’attaquer aux gros marchés, ceux des collectivités, comme le Département avec les collèges, les hôpitaux, les cliniques privées et autres », développe David, désormais à la tête d’une des trois plus grosses entreprises de peinture de la région.

Autre diversification : une intervention de plus en plus importante dans l’installation de sols souples et les parquets. Si Violan intervient toujours auprès des particuliers, ces derniers ne sont aujourd’hui plus majoritaires. « Les particuliers ne représentent plus que 25 % de notre activité. »

KARIM MAOUDJ kmaoudj@midilibre.com